vêtement de travail

Vêtement de travail

Vêtement de travail : 4 choses essentielles à savoir !

En acceptant un travail, nous n’avons pas toujours conscience du fait que l’employeur a le droit de vous attribuer une tenue de travail que vous allez devoir porter pendant votre service. Les deux parties se doivent de connaître ces 4 points essentiels pour que tout se passe dans le respect des lois.

Une tenue de travail obligatoire si les conditions l’exigent

L’employeur a le droit d’exiger le fait que ses salariés soient en tenue de travail si les conditions l’exigent. En effet, le vêtement de travail doit être en lien avec les tâches des salariés. Elle doit également être proportionnée. Il peut prendre cette décision pour vous protéger des risques en matière de sécurité et d’hygiène ou tout simplement lorsque vous reflétez l’image de la marque auprès des clients. Si l’employeur peut démontrer que les conditions sont remplies, vous avez l’obligation formelle de porter les vêtements. Il doit vous fournir tout l’équipement aux frais de l’entreprise.

L’obligation de respecter le code vestimentaire de l’entreprise

Que vous soyez ou non visible par les clients, vous avez l’obligation d’avoir une tenue décente et adéquate. En effet, la liberté de se vêtir comme on souhaite n’est pas une liberté fondamentale. Si vous remplissez une tâche sérieuse, l’employeur peut vous interdire de venir en bermuda, en tongs et en survêtement. Quant aux femmes, il peut vous demander de porter des vêtements qui ne laissent pas vos attributs féminins visibles. Un manquement à ces obligations peut être équivalent à une faute et des sanctions peuvent s’appliquer.

L’employeur prend en charge les frais liés à la tenue

Lorsque l’employeur exige le port d’une tenue, il doit intégralement la financer aux frais de l’entreprise. Mais il doit également veiller au bon état de ces derniers et les entretenir assez fréquemment. Si l’employeur n’a pas la possibilité de laver lui-même votre tenue, il peut vous offrir une prime forfaitaire de nettoyage ou un remboursement des frais pour couvrir vos frais en matière d’électricité, d’eau et de lessive.

Le droit à une contrepartie

Lorsque vous avez une tenue à enfiler, vous allez devoir prendre le temps de vous habiller et de vous déshabiller. Ces temps sont compris dans le temps de travail et nécessitent une contrepartie de la part de l’employeur. La convention collective ou les dispositions légales fixent les modalités. La contrepartie peut se faire aussi bien sous forme financière qu’en temps de repos.